Bienvenue sur notre nouveau site, dont l’objectif premier est de vous offrir une information claire, complète et conviviale. Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter via notre service de clavardage. Bonne visite!
8 octobre 2014

Conseil d’administration 2014-2015

Partager

Le Centre d’accès à l’information juridique (CAIJ) est fier de présenter son Conseil d’administration 2014-2015 et d’annoncer l’élection de Me Marie-Josée Garneau à titre de Présidente du Conseil d’administration, de Me Marc Charbonneau à titre de Secrétaire et Me Frédérick Carle à titre d’administrateur.

De gauche à droite : Me Linda Goupil, associée, Lagacé, Goupil &Lacasse ; Me Marc Charbonneau, Secrétaire, associé, Lazarus Charbonneau ; Me Marie-Josée Garneau, Présidente, avocate, Caron, Garneau, Bellavance ; Me Frédérick Carle, Frédérick Carle avocats ; Me Kim Lachapelle, vice-présidente, secrétaire générale des Autorités canadiennes en valeurs mobilières  ;  Madame Charmian Harvey, Directrice, Stratégie de marque et relations externes aux YMCA du Québec ; L’honorable Jacques Lachapelle, juge à la Cour du Québec.

Nouvelle présidente du CAIJ

Me Marie-Josée Garneau est membre de l’étude Caron Garneau Bellavance. Elle pratique principalement en droit civil, en droit matrimonial et elle a œuvré à titre de mandataire pour la Couronne fédérale en droit pénal et criminel de 1997 à 2012. Bâtonnière du Barreau d’Arthabaska en 2000-2001, elle a siégé au Comité administratif, au Comité des requêtes, au Comité des finances du Barreau du Québec et fût présidente de l’Association des avocats et avocates de province en 2004-2005. Me Garneau est récipiendaire du Mérite du Barreau d’Arthabaska et du Mérite de l’AAP2012. Elle est membre du Conseil d’administration du CAIJ depuis janvier 2010 et a occupé le poste de Secrétaire jusqu’en juin 2014.

Le Comité exécutif est composé de Me Marie-Josée Garneau, présidente, de Me Kim Lachapelle, vice-présidente et de Me Marc Charbonneau, Secrétaire. Les administrateurs du CAIJ sont élus pour un mandat de deux ans et les membres du Comité exécutif pour un mandat d’un an.