Le CAIJ fait honneur aux femmes de la profession

08/03/2018

C'est la Journée internationale des femmes!

 Au CAIJ, nous sommes fiers de compter parmi nous de nombreuses femmes.

 Qu'elles soient recherchistes, formatrices, analystes ou gestionnaires, celles-ci exercent avec fierté au service d'une communauté juridique qui se féminise de plus en plus.

 Nous sommes également très fiers d'avoir à la tête de notre organisation deux femmes emblématiques, notre présidente, Me Linda Goupil, Ad. E., première femme ministre de la Justice au Québec en 1998, et notre directrice générale, Me Nancy J. Trudel.

 Le CAIJ prête une attention particulière à la parité et à la représentation des femmes dans son organisation. Plusieurs femmes en ont été présidentes au cours des années précédentes : Me Caroline Ferland de 2008 à 2010, Me Josée Garneau de 2014 à 2015 et Me Kim Lachapelle de 2015 à 2017. Aujourd'hui, trois des sept membres du conseil d'administration sont des femmes dont les valeurs, les expériences et le leadership sont essentiels au développement du CAIJ.

 Me Goupil recevra aujourd'hui les hommages du Centre Femmes L'Ancrage à Lévis pour sa contribution à l'avancement de la cause des femmes dans notre société. Dans un communiqué, elle a tenu à souligner la présence et l'influence d'un nombre important de celles-ci à la tête d'organisations façonnant le paysage juridique du Québec.

Au nom du CAIJ, Me Goupil et Me Trudel souhaitent le plus grand des succès à toutes leurs consœurs et les encouragent à se distinguer dans la profession

______________________________________________________

COMMUNIQUÉ
 Journée internationale des femmes :
 LE CAIJ SOULIGNE LE LEADERSHIP DES FEMMES DANS LES ORGANISATIONS DE LA JUSTICE

Montréal, le 8 mars 2018 – À l’occasion de la Journée internationale des femmes, la présidente du CAIJ tient à saluer le leadership et la contribution exceptionnelle des femmes dans les organisations de la justice. « En 1941, les femmes obtenaient le droit d’exercer la profession d’avocate au Québec après une lutte assidue de plus d’un quart de siècle. Soixante‐dix‐sept ans plus tard, elles représentent 52 % de la profession et sont à la barre d’une majorité d’organisations de la justice. Un accomplissement de taille qui mérite d’être reconnu », souligne la présidente du CAIJ, Me Linda Goupil, Ad. E.

Un leadership remarqué tant dans les postes administratifs qu’électifs
 Que ce soit à la magistrature ou au ministère de la Justice, qui compte plusieurs femmes à de hautes fonctions, dont la juge en chef du Québec, Nicole Duval‐Hesler, la juge en chef de la Cour du Québec, Lucie Rondeau, ou la ministre de la Justice Me Stéphanie Vallée, dans les barreaux de section ou dans d’autres organisations clés qui structurent la profession et l’administration de la justice, la représentation accrue des femmes occupant des postes de direction ou des postes électifs façonne le visage de la justice et l’éclaire d’un leadership nouveau.

 Les postes de direction générale d’importantes organisations juridiques, à commencer par celui du CAIJ, sont occupés par des avocates, notamment Me Nancy J. Trudel (CAIJ), Me Lise Tremblay (Barreau du Québec), Me Doris Larrivée (Barreau de Montréal), Me Isabelle Poitras (Barreau de Québec), Me Isabelle Bonin (Association des avocats et avocates de province), Me Jocelyne Tremblay (École du Barreau), Me Manon Dulude (ABC‐Québec), et plusieurs autres. « De par leur nature, ces organisations encadrent, outillent et structurent la profession. En conséquence, la contribution de leur directrice générale influence directement l’avenir de notre pratique », ajoute Me Goupil, Ad. E.

 Le leadership et l’engagement des avocates s’expriment partout. La parité dans les conseils d’administration d’organisations de la justice est aussi en progression. Dix barreaux de section sur quinze sont dirigés par des femmes ainsi que l’AAP : Me Nathalie Pelletier, bâtonnière de l’Abitibi‐Témiscamingue, Me Sophie Vézina, bâtonnière d’Athabaska, Me Geneviève Cardin, bâtonnière de Bedford, Me Guylaine Trudeau, bâtonnière de la Côte‐Nord, Me Mireille Beaudet, bâtonnière de Laval, Me Catia Larose, bâtonnière de Longueuil, Me Joanne Cousineau, bâtonnière de l’Outaouais, Me Maryse Carré, bâtonnière de Québec, Me Johanne Lépine, bâtonnière de Richelieu et Me Chantale Plante, bâtonnière du Saguenay‐Lac‐Saint‐Jean, Me Maryse Bélanger, présidente de l’Association des avocats et avocates de province.

 Les OBNL juridiques ne sont pas en reste du point de vue de la représentation des femmes puisque plusieurs organisations d’envergure sont dirigées par des avocates, dont Pro Bono Québec, Me Nancy Leggett‐Bachand, Éducaloi, Me Ariane Charbonneau, Clinique juridique Juripop, Me Sophie Gagnon.

Une relève de qualité
 La génération montante d’avocates est bien positionnée pour assurer la relève de ces leaders féminins. En témoigne les fonctions occupées par les avocates au sein des jeunes barreaux : Me Stéphanie Beaulieu, directrice générale et Me Sophia M. Rossi, présidente du Jeune Barreau de Montréal, Me Audrey Létourneau, présidente du Jeune Barreau de Québec, Me Sabrina Côté‐Scuvée, présidente de l’Association des Jeunes Barreaux de région.
« L’an dernier, les femmes représentaient 62 % des nouvelles inscriptions au Barreau du Québec et elles sont fort bien représentées au Tableau d’honneur de l’excellence de l’École du Barreau. La relève est donc bien assurée », conclut Me Goupil.

À propos du CAIJ
 Le CAIJ est le courtier en information juridique du Québec. Il négocie pour ses membres l’accès à l’information juridique essentielle, et ce, aux meilleurs coûts. Les ressources juridiques québécoises et canadiennes sont ainsi à la portée des membres où qu’ils soient et quelle que soit leur pratique : www.caij.qc.ca.


‐30‐

Source :
 Vicki Ng‐Wan, Directrice marketing et communications
 514 844‐CAIJ (2245), poste 226
 vngwan@caij.qc.ca
 

Télécharger le communiqué
 

À LIRE AUSSI
Du NOUVEAU dans Mon CAIJ! Plus d’informations sur vos historiques de prêt et de recherche

Nouveau stagiaire? Découvrez tout ce que le CAIJ peut faire pour vous

Fête des patriotes : fermeture du CAIJ le 20 mai

Le CAIJ au Congrès 2019 de l’AJBR