Conseil d’administration 2020-2021

Tout comme les employés du CAIJ, les administrateurs ont à cœur l’intérêt des membres. Accessibles, mobilisés et à l’écoute, ils incarnent les valeurs de collaboration qui permettent au CAIJ de bien jouer son rôle de courtier en information juridique. Soucieux de représenter la communauté juridique du Québec et de suivre l’évolution du droit, le conseil d’administration du CAIJ respecte la parité hommes-femmes et inclut une pluralité de compétences et de profils créant ainsi une équipe diversifiée. Ils sont élus lors d’une assemblée générale pour un mandat de deux ans. Selon leur profil, ils sont éligibles à une réélection pour un maximum de deux mandats consécutifs additionnels. Chacun reste en fonction jusqu’à l’élection de son successeur, à moins de circonstances exceptionnelles.

 

Me Alain Ricard, président

Me Alain Ricard a été désigné en juin 2018 par le Barreau de Montréal pour agir à titre d’administrateur au sein du conseil d’administration du CAIJ. Il y siège en tant que président depuis novembre 2019.

Me Ricard est associé chez Fasken et leader des pratiques infrastructures et transports (Québec) depuis octobre 2020. Me Ricard Alain a aussi pratiqué dans un cabinet d’avocats de grande envergure et y a agi à titre de chef canadien de leur équipe de Transport et de chef du groupe de Droit des affaires du bureau de Montréal. Il a également été administrateur du groupe Droit des affaires du bureau de Montréal du printemps 2014 à l’automne 2017.

Son expertise en droit des affaires et son expérience en gestion lui permettent de contribuer aux efforts de développement du CAIJ dans un marché en pleine mutation. Me Ricard a obtenu un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal en 1999. Il est membre du Barreau du Québec et de l’Association du Barreau canadien depuis 2000. De 1994 à nos jours, il a reçu de nombreux prix et distinctions. En 2015, il a été désigné « étoile montante » et reconnu comme l’un des meilleurs avocats canadiens de moins de 40 ans par le magazine Lexpert. Chaque année depuis 2017, il a été reconnu comme « Acritas Star », à savoir comme un avocat exceptionnel selon des entretiens menés par Acritas auprès de conseillers juridiques d’entreprise principaux à l’échelle mondiale.

Il est aussi reconnu comme un avocat recommandé en financement d’actifs et d’équipement, en titrisation d’actifs et en financement de projets par le magazine Lexpert et en financement structuré ainsi qu’en financement de projets par la publication Best Lawyers. 

Me Lauréanne Vaillant, vice-présidente

Me Lauréanne Vaillant est vice-présidente depuis mai 2020 et administratrice désignée par tous les délégués depuis juin 2017. Elle a de plus été secrétaire-trésorière du conseil d’administration et présidente du Comité d’audit et de gestion de risques du CAIJ de mai 2019 à mai 2020. Elle est la représentante des avocats et avocates de moins de 10 ans de pratique au sein du conseil d’administration du CAIJ. Elle demeure à l’affût des besoins de nos jeunes membres ainsi que de l’apport de la technologie dans la pratique afin que le CAIJ puisse répondre présent à ces défis. Me Vaillant est avocate et directrice au sein du service de Juricomptabilité, Conseils financiers de Deloitte Canada à Montréal. Spécialiste des questions relatives à la lutte contre les crimes financiers, elle agit également en matière de conformité réglementaire. Elle a débuté sa carrière d’avocate auprès d’un cabinet spécialisé en droit criminel, puis s’est jointe à un cabinet national, où elle s’est concentrée sur des dossiers de criminalité économique.

Me Vaillant est titulaire depuis 2010 d’un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal et est membre du Barreau du Québec depuis 2011. Elle a également obtenu une certification en enquêteur accrédité contre la fraude (CFE) et complété un diplôme de deuxième cycle en lutte contre la criminalité financière à l’Université de Sherbrooke.

Me Pierre Pilote, secrétaire-trésorier

Me Pierre Pilote est administrateur désigné par tous les délégués et il est au sein du conseil d’administration du CAIJ depuis juin 2017, et a été nommée en mai 2020 secrétaire-trésorier.

Me Pilote est associé-directeur du bureau Gowling WLG à Montréal. Spécialisé en droit du travail et de l’emploi, il agit à titre de procureur patronal notamment en matière de relations de travail, de santé et sécurité au travail, de décrets de convention collective et de contrats individuels de travail.

Me Pilote s’est démarqué à titre de conseiller stratégique et négociateur chevronné en œuvrant tant auprès d’entreprises privées que d’organisations gouvernementales. Plus récemment, il a été porte-parole du gouvernement du Québec dans les négociations ayant mené à l’adoption de la Loi sur la représentation de certaines personnes responsables d’un service de garde en milieu familial et sur le régime de négociation d’une entente collective les concernant (projet de loi 51).

Me Pilote est titulaire d’un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal depuis 1987 et est membre du Barreau du Québec depuis 1988. Il fait également partie de l’Association du Barreau canadien. Chaque année depuis 2014, il est nommé dans le guide Best Lawyers in Canada.

Me Pierre Mazurette, c.r., Ad. E., administrateur

Me Mazurette est membre fondateur du CAIJ et a été président de son conseil d’administration de juin 2018 à novembre 2019. De la création du CAIJ jusqu’en 2007, il a siégé à titre d’administrateur et il a occupé une première fois le poste de président en 2006-2007. En 2015, l’AAP le désigne de nouveau comme représentant, car il est un fervent défenseur des besoins des régions. Me Mazurette est membre du Barreau du Québec depuis 1975. Il exerce la profession d’avocat depuis cette date. Il est par ailleurs récemment retraité du cabinet Gauthier Bédard, S.E.N.C.R.L, auquel il a consacré près de 46 ans de sa carrière.

Me Mazurette a reçu de nombreuses distinctions. Il est nommé conseiller de la Reine en 1989 et reçoit en 2003 le mérite de l’AAP, le mérite du Barreau du Saguenay–Lac-Saint-Jean ainsi que le mérite du Barreau du Québec, aux côtés des juges Samson et Pinsonnault, pour la création du CAIJ. En 2007, le Barreau du Québec lui attribue le titre d’avocat émérite.

L’honorable François Rolland, Ad. E., administrateur

L’honorable François Rolland, juge en chef à la retraite, est membre désigné par tous les délégués et il est sur le conseil d’administration du CAIJ depuis 2015. Il a occupé le poste de vice-président du conseil d’administration du CAIJ de juin 2017 à mai 2019. Il est également président du conseil d’administration d’Éducaloi depuis 2017 et agit à titre de commissaire à la déontologie pour le Barreau du Québec.

L’honorable François Rolland a obtenu une licence en droit de l’Université de Montréal en 1974 et a été admis au Barreau du Québec en 1975. Il a été associé principal au sein du cabinet Fasken Martineau où il pratiqua essentiellement dans les domaines du litige commercial et du litige civil. En 1996, il a été nommé juge à la Cour supérieure du Québec et y a occupé le poste de juge en chef de 2004 à 2015. En 2018, il a été nommé membre permanent au comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat du Canada. Il est aussi un décideur approuvé sur la liste du Chapitre 19 de l’ALENA. Il s’est joint au cabinet d’avocats Langlois en avril 2019 et y offre des services de médiation et d’arbitrage.

L’honorable François Rolland est membre de l’Association du Barreau canadien (ABC) depuis 1975, et ancien président de l’ABC, division du Québec. Il est membre fondateur et ancien président du Forum des juges de l’ABC. Il s’est vu décerner le prix Louis Saint-Laurent en raison de sa contribution exceptionnelle à l’ABC ainsi que la médaille du Centenaire de l’ABC.

Mme Anne Isabelle Roussy, administratrice

Madame Anne Isabelle Roussy a été désignée en juin 2018 par le Barreau de Montréal, le Barreau de Québec et l’AAP pour siéger à titre d’administratrice au sein du conseil d’administration du CAIJ. Madame Roussy, vice-présidente communications, marketing et développement aux YMCA du Québec, tire profit d’une longue expérience en tant que leader transformationnelle, consultante et gestionnaire du marketing, avec une spécialisation dans la définition, la gestion et la mise en œuvre du numérique. Son approche est mobilisatrice, axée sur la collaboration et la résolution de problème.

Le CAIJ est à l’avant-garde de l’évolution des technologies et de ce qui transforme la communauté juridique. Madame Roussy, grâce à ses 20 années d’expérience au sein d’environnements hautement compétitifs, accompagne le CAIJ dans ses transformations, notamment en matière d’expérience client et de stratégies numériques comme elle l’a fait à titre de consultante auprès de divers clients, ainsi qu’à titre de gestionnaire, notamment pour Fido (Microcell Solutions) où elle a mis en place la première équipe numérique, et chez Cogeco où elle a œuvré pendant sept ans, évoluant du poste de directrice web et applications jusqu’à celui de vice-présidente marketing et développement de produits.

Madame Roussy est titulaire d’une maîtrise en gestion du marketing de HEC Montréal et d’un baccalauréat en design graphique de l’UQAM. Elle a aussi suivi le Cable Executive Management à la Harvard Business School.

Me Gina Blanchet, administratrice

Me Gina Blanchet siège au conseil d’administration du CAIJ en tant qu’administratrice depuis 2020. Elle fait aussi partie du comité de liaison du CAIJ (section Québec) depuis 2017 et en est la présidente depuis 2019. 

Diplômée de l’Université Laval au baccalauréat en droit en 1992, elle a été admise au Barreau en 1993. Elle a également complété un certificat en psychologie du développement humain à Université Laval en 2017.

Elle a débuté sa pratique au sein des Avocats Morin, Lemieux de Montmagny en 1993 pour ensuite être associée chez les Avocates Blanchet, Gaudreault de 1994 à 2009. Depuis, elle pratique en solo (Gina Blanchet, Avocate inc.), à Montmagny. Me Blanchet est avocate plaideuse en droit familial, protection de la jeunesse et civil depuis 1993. Elle est également procureure de la cour municipale commune de la MRC de L’Islet depuis 1998. Elle fait aussi de la médiation au civil et en droit de la famille, étant médiatrice à la Division des petites créances depuis 1993 et médiatrice familiale depuis 2017.

Elle a fait partie du comité de la Cour du Québec de 2014 à 2017 ainsi que du comité sur la formation et services aux membres du Barreau de 2010 à 2013. Elle est membre du comité sur la vérification de l’absence d’empêchement dans les services de garde éducatifs depuis 2014 (aucun lien avec la pratique du droit). Elle a de plus été membre du comité de réfection du Palais de Justice de Montmagny, ayant mené à sa rénovation. Elle est membre de l’Association des familialistes de Québec depuis de nombreuses années et de l’Association des procureurs de cours municipales du Québec depuis 1998.

COVID-19 – Encore plus que jamais, nous sommes présents pour vous. Obtenez rapidement l’information juridique dont vous avez besoin et profitez de nos services visant à optimiser votre pratique en télétravail. Consultez nos initiatives et partenariats!